Le Château de Certes






Le Château de Certes se situe à la sortie d’Audenge en allant vers Lanton et s'étend sur un domaine de 400 hectares. L'été, le parc est parfois le lieu de bal gascon. Ce château a été construit au XVIII ième siècle par le marquis de Duffort-Civrac. Mais il semble qu’il en existait déjà un au XVI ième siècle qui aurait été détruit lors des troubles du à la Fronde.

La Fronde éclata lors de la régence d’Anne d'Autriche et du ministère du cardinal Mazarin de 1648 à 1653. Il y avait un mécontentement général du à l’absolutisme monarchique et au régime de guerre imposé par Richelieu puis par Mazarin. Les nobles et le parlement souhaitaient affaiblir et confisquer le pouvoir.

C’est en 1753, qu’Emery de Duffort-Civrac, marquis de Civrac, seigneur de Lamothe, Certes et Comprian, devient baron d’Audenge, en échange du Teich. La seigneurie demeura  alors dans le sein des captals de Certes jusqu’en 1790. A cette date, la totalité de la  propriété revint à l’État. C’est sous le marquis de Dufort-Civrac que fut créé les digues le long du domaine de Certes ainsi que les salines.

Les réserves à poissons sont nées dans les années 1840, à l'iniative d'Ernest Valeton de Boissière qui abandonna alors les salines. Aujourd'hui encore, la pisciculture est l'économie principale du Domaine de Certes.

Depuis 1984, le Domaine appartient au Conservatoire du Littoral qui l'a classé "espace naturel sensible". Il est géré par le Conseil Général de la Gironde depuis 1994.
Des visites guidées gratuites y sont proposées du 15 juin au 15 septembre par des guides naturalistes du Conseil Général. Réservations à l'Office de Tourisme.




Dépendance dans le pur style landais
Dépendance du château